bateau_vnb_mayenne.jpg
 

Le bateau V and B - Mayenne : l’exception !

Dans la continuité de mon travail de conception d’identité et de développement de la stratégie de marque pour le département de la Mayenne, j’ai eu la chance de travailler sur le nouveau bateau V and B Mayenne piloté par Maxime Sorel.

bateau_vnb_mayenne_petit.gif
 
 
logo-of-1200x630.png


”Ce dragon-là sait nager.”

 

“le monocoque Imoca de Maxime Sorel, VandB - Mayenne, basé à Concarneau, arbore des voiles qui ne passent pas inaperçues, tant dans le port qu’en baie. C’est en effet une véritable œuvre d’art.”

 
 
 

Les coulisses de la conception :

Dans le milieu de la compétition nautique, comme dans beaucoup d’autres milieux sportifs, c’est la guerre du sponsoring et des logos ! Plus les moyens financiers investis sont grands et plus les logos le sont également ! Plus les budgets sont considérables et plus les acteurs sont frileux à porter des nouveaux concepts… C’est la taille et l’emplacement du logo qui l’emporte sur tout autre sujet.

budget important = créatifs au placard !

 
habillage_logos_voile_bateau.png
capture issue du site imoca.org

capture issue du site imoca.org

Les idées ont désertées les compétitions…
mais pas en Mayenne !

 

Autour de Guillaume Néron-Bancel (Directeur de la communication et de l’attractivité de la Mayenne), nous formons une équipe pour faire naitre un concept fort qui saura attirer vers lui les regards et déclencher une forte appropriation pour le public, les marques et l’équipe nautique. Ainsi, l’illustrateur Yann Legendre, la rédactrice Aurélie Jeannin et moi-même pour la direction du design, formerons l’équipe créative.

 
guillaume_neron_bancel_vandb_mayenne.png

“c'est une très bonne opportunité pour la Mayenne de rayonner et de gagner en notoriété”

Guillaume Néron-Bancel, Directeur de la Communication et de l’attractivité de La Mayenne

La voile est un très beau support qui offre une multitude de possibilités de communication et de stratégies tant internes qu'externes. C'est par ailleurs l'un des rares sports où l'équipe porte le nom du sponsor. A ce titre c'est une très bonne opportunité pour la Mayenne de rayonner et de gagner en notoriété. Mais à travers ce partenariat, nous souhaitons également mettre en avant des valeurs partagées : l'innovation, la force, l'authenticité mais aussi la solidarité incarnée par notre partenaire Vaincre la mucoviscidose.

L'Imoca V & B Mayenne, orné d'une magnifique tête de dragon symbole du souffle et de la puissance, retranscrit la combativité et le courage dont font preuve toutes les personnes atteintes de la mucoviscidose. Ce même dragon qui va accompagner Maxime sur tous les océans. Guillaume Néron-Bancel

 
 
marques.jpg
 

Le projet nautique regroupe 3 grands acteurs : La célèbre marque V and B, le département de La Mayenne et l’association Vaincre la Mucoviscidose pour laquelle le skeaper Maxime Sorel est le parrain. L’engagement de Maxime pour cette association est déterminant.

croquis_concept.jpg

La naissance du concept

Forts du constat précédent que personne ne souhaite une énième bateau recouvert de logos, nous cherchons à produire une idée nouvelle qui saura s’adapter aux contraintes comme par exemple, des voiles qui peuvent se ranger et masquer la décoration, ou encore aux différents emplacements réservés pour des marquages obligatoires.

L’opportunité de visibilité lors d’évènements tels que le Vendée Globe est si grande, les concurrents si nombreux, qu’il faut selon nous faire mouche avec un concept fort, qui se fait remarquer et qui fait sens !

La grande idée tombe assez vite !

Ce sera le visage d’un animal de face ! Celui-ci doit faire face aux regards du public et des caméras du monde entier. L’animal saura inspirer, accompagner et guider notre bateau. La régularité de son visage en symétrie permettra de s’adapter au mieux aux différentes voiles.

 
dragon_VandB_mayenne_zoom.jpg
 
 

Le dragon tout un symbole !

Si le concept doit unifier et convaincre le grand public en une fraction de seconde, il n’en est pas moins fondamental de lui écrire une histoire. Ainsi, Aurélie Jeannin se charge de concevoir un story-telling précis qui saura faire sens. L’enjeu était effectivement de trouver un symbole fort, différenciant, reconnaissable mais pas à n’importe quel prix. L’ensemble des parties prenantes souhaitait écrire une histoire qui leur ressemble, individuellement et collectivement. Le travail autour de l’identité narrative a ainsi consister à faire émerger les traits propres à chaque structure - entreprise, territoire, association, équipe, skipper - afin de déceler les dénominateurs communs, fédérateurs, et écrire autour du symbole, une histoire forte, sensée, qui parle à tous. Il ne pouvait y avoir de gratuité dans cette belle histoire d’engagement collectif.

Nous avons ainsi tissé une histoire, autour du dragon et autour de tous les acteurs. L’icône est un personnage d’appropriation qui incarne les valeurs et le message, qui légitime, qui permet la reconnaissance. Le dragon est ce héros que l’on veut être ou avoir pour co-équipier. Le symbole de l’équipe qui gagne : un projet, une course, la maladie…) L’enfant et le dragon, comme le skipper et son bateau, incarnent la puissance génératrice d’une combattivité positive, pour repousser ses limites, se dépasser, se surpasser. Aller au-delà de soi-même.

 
 
 
aurelie_jeannin_dragon_imoca.png

Le storytelling n’est pas une histoire gratuite ou innocente. C’est une façon de raconter une réalité, de lui donner une existence. Une façon de mettre en récit, pour transmettre et partager.

Plus qu’un bateau, un message !

 
 
 

Il était une fois…

un dragon légendaire qui traverse les époques. Il est inatteignable, immortel presque. Il est rare, et donc précieux. Il incarne la puissance, la combattivité. La loyauté et la confiance. Fulminant, il peut exprimer la rage. La nécessaire fureur pour vaincre. Solide et enveloppant, de ses ailes et de sa queue, il transporte. Se fait le véhicule du mouvement pour avancer et dépasser ses limites. Il est bouclier et bélier à la fois. De ses ailes déployées, de ses naseaux qui soufflent, il insuffle le courage d’avancer envers et contre tout. Dompter et maîtriser le dragon est une épreuve initiatique ; c’est se rendre maître des forces de la nature. se rendre maître de son destin. Le dragon borne un territoire d’inspiration, de combat et de gagne. Une terre d’épanouissement de soi-même. Nous faisons du dragon, ce héros que l’on veut être ou avoir pour co-équipier. Le symbole du camp de l’équipe qui gagne la course, la maladie, un projet. Le jeune et le dragon, comme le skipper et son bateau, incarnent la puissance génératrice d’une combattivité positive, pour repousser ses limites, se dépasser, se surpasser. Aller au-delà de soi-même. Se déployer dans toute sa singularité.

 
 
illustration_yann_vandb_mayenne.jpg
 

Artwork

Pour réaliser l’illustration, nous faisons appel à mon frère Yann. Son style affirmé et sa technique dessin vectoriel font l’unanimité sur le projet. Mais là encore ce n’est pas gagné d’avance ! Il faut envoyer le bon message avec ce dragon :

  • Ni trop japonisant (manga) ni trop Comics,

  • le rattacher à la mer autant qu’à l’air,

  • lui conférer de la détermination mais pas trop de violence…

  • en faire un personnage puissant mais attachant également,

  • réaliser un clin d’œil discret avec la culture pop
    (DragonBall, Game Of Thrones, Lords of Rings, etc).

 
dragon_VandB_mayenne_yann_legendre.jpg
yann_legendre_vandb_mayenne.png

Je dessine un dragon universel ni asiatique ni viking, un dragon marin avec des sortes de nageoires et des tentacules qui rappellent la mer

Yann Legendre, illustrateur

dragon_VandB_mayenne_yann.jpg
bateau_vnb_mayenne_voiles.jpg
 

Le design du bateau :
un assemblage précis

La dernière étape est l’assemblage de tous les éléments pour réaliser la décoration du bateau. Ici, il s’agit de tenir bon face aux compromis pour de pas dénaturer le concept et son impact. La priorité est à la disposition du dragon qui s’axe sur le mât pour se jouer au mieux des évolutions de voiles. Même lorsque la voile avant est fermée le dragon et les logos restent visibles et conservent leur impact.

 
évolution de la décoration au rythme de la pris de ris

évolution de la décoration au rythme de la pris de ris

 

Un voile peinte à la main !

Pour réaliser les voiles, l’équipe nautique fait appel à des véritables peintres qui vont alors réaliser la décoration à la main. C’est assez incroyable car cela demande un savoir-faire unique. La vidéo ci-contre est un mini-reportage sur le sujet.

bateau VandB Mayenne detail
 
julian.png

Le petit truc de Julian : Dans un projet comme celui-ci avec des enjeux financiers considérables, et de nombreux partenaires autour de la table, la mission la plus complexe du designer réside dans le partage des discussions entre tous les acteurs permettant à chacun de suivre la démarche créative. Si une personne décroche, c’est tout le projet qui peut tomber à l’eau. Mon petit truc c’est de protéger les clients contre eux mêmes ! Une idée originale fait peur. Il faut alors beaucoup rassurer et appuyer ses réflexions d’exemples divers. Il faut être sûr de soit, tout en écoutant au maximum pour pouvoir porter des grandes idées telles que celle-ci. Aux jeunes étudiants et confrères, je conseille donc de vous positionner toujours comme “gardien du temple des intérêts de votre client”. Il en va de l’intérêt de tous, et vous êtes payé pour ça ;-)

 
02_declinaisons_tshirts.jpg
02_declinaisons_casquette.jpg

Un projet illustré comme celui-ci permet de s’amuser énormément avec les déclinaisons ! On déclinera alors le dragon sur les équipements nautiques, mais aussi dans tous l’univers des marques partenaires. Animation de vitrine, tshirts pour les fans, casquettes, ou série limitée de boissons.

Le dragon joue et danse
avec le support qu’il occupe !

 

Souhaitons tout le meilleur aux équipes sportives dirigées par Maxime Sorel et son team Sailing Together ! En route pour le Vendée Globe !

 
bateau_vnb_mayenne02.jpg

Client : Département de la Mayenne - V and B - Sailing Together
Lead Design : Atelier Julian Legendre
Illustration : Yann Legendre
Conception Rédaction : Aurélie Jeannin - La Petite Maison à Plumes
Réalisation : Sailing Together
Photographies : Jean-Marc Liot